Charte des Régions
Un partenariat historique

Agir maintenant pour bâtir demain

le 1 mars 2020

MONTRÉAL - La députée de Saint-Henri–Sainte-Anne et candidate à la chefferie du Parti libéral du Québec, madame Dominique Anglade, a présenté un deuxième élément majeur de sa plateforme : la Charte des Régions. Convaincue que nous devons absolument assurer une meilleure représentation des régions du Québec, Dominique Anglade s’engage, si les militantes et militants du Parti libéral du Québec lui font confiance, à adopter à l’Assemblée nationale du Québec une Charte des Régions afin de définir le partenariat historique que nous souhaitons bâtir avec les régions.

Madame Anglade a signifié dès le début de sa campagne sa volonté de faire adopter la Charte des Régions, mais souhaitait avant tout que celles et ceux qui seraient réellement au cœur de notre projet lui fassent part de leurs conseils et avis. C'est pourquoi Dominique Anglade depuis 9 mois rencontre les militants des 4 coins du Québec de l’Outaouais aux Îles-de-la-Madeleine, du Nord-du-Québec à l’Estrie.

« Après plus de 30 000 km, j’ai rencontré des centaines de militants libéraux fiers de leur région, fiers de leur savoir-faire et fiers d’être Québécois. Aujourd’hui, je sais que ce projet de la Charte des Régions correspond aux diverses réalités des différentes régions du Québec. Ce projet de société viendra transformer le partenariat avec le gouvernement du Québec puisqu’il permettra une réelle optimisation de l’équité. Nous sommes convaincus que la Charte des Régions permettra à chaque personne d’être tout ce qu’elle aspire à être et qu’elle sera un levier économique afin que chaque région puisse atteindre son plein potentiel. » - Dominique Anglade

Dominique Anglade tenait à ce que cet engagement se créer en rassemblant d’ardents défenseurs d’une plus grande autonomie régionale, des quatre coins du Québec qui, depuis près d’un an, travaillent à écrire les bases de ce projet de société historique. Forts de leur expérience, ces femmes et ces hommes militent ensemble pour que le Québec de demain soit à l’image de toutes ses régions.

« Aujourd’hui, c’est pour nous un grand jour. Nous sommes fiers qu’enfin une Charte des Régions vienne reconnaître les caractéristiques uniques et spécifiques de chacune des régions du Québec. L’équité et l’autonomie sont essentielles pour que les régions puissent saisir les opportunités qui se présentent à elles. Les régions ont la capacité et la responsabilité de contribuer au développement économique et de participer à bâtir un Québec durable. Cette Charte défend, entre autres, la disponibilité et l’équité des services gouvernementaux, l’obligation d’achat local, l’égalité de la diplomation, la décentralisation de la prise de décision, la coconstruction d’instances de concertation et de diversification économique, l’adaptation des outils et des programmes aux réalités des régions, en plus de la gestion déconcentrée des responsabilités nationales. Tous ensemble, nous devons, dès maintenant, bâtir le Québec de demain » - Valérie Pomerleau, directrice du comité régions #Dominique2020

Voir la charte

« Si les militantes et militants du Parti libéral du Québec me font confiance, je sais qu’avec la Charte des Régions et le Pacte Économique pour le Climat, nous avons un projet de société solide qui nous permettra de dire aux Québécoises et Québécois que nous sommes véritablement, comme nous l’avons toujours été depuis plus de 15 ans, la seule formation politique engagée à faire du Québec cet endroit où tous peuvent s’épanouir. C’est en alliant notre économie et le développement social, tout en mettant clairement les enjeux environnementaux et régionaux au cœur de notre administration publique, que nous ferons de cette Charte des Régions un engagement fort d’un nouveau PLQ. C’est ainsi que nous allons ensemble bâtir demain. » - Dominique Anglade

Dominique invite les militantes et militants du Parti libéral du Québec à continuer à lui faire part de leurs idées pour garantir un véritable progrès du Québec en allant faire leurs propositions.

Ensemble, continuons de bâtir demain.




Retourner